Mauricette Toussaint

Elle vit et travaille à Angers.

Loin des parcours traditionnels, Mauricette Toussaint choisit le chemin buissonnier des autodidactes.

En 1977, elle s’essaie à la sculpture sur bois, mais après cinq ans de pratique, elle réalise que cette technique ne répond plus à son attente. Une évidence s’impose à elle : c’est la terre qui parle à ses mains. La pratique du modelage lui fait découvrir une sensualité des gestes : mains passionnées épousant m’argile vivante.

Depuis 1982, Mauricette Toussaint n’a jamais cessé d’explorer à l’infini la richesse de ce matériau. Elle travaille sans modèle. Ses sculptures jaillissent d’une visualisation intérieure. Recherche de la vie à travers toutes ses expressions. Beaucoup de femmes, aux courbes harmonieuses, mais aussi quelques hommes, heureux de vivre leur paternité. Une œuvre féconde, maternelle où elle instille un souffle de tendresse, une pointe d’humour, de moquerie, et des moments de gravité, une aspiration à l’unité.

Présente dans de nombreux salon, en France et à l’étranger, Mauricette Toussaint poursuit son chemin. J’aime la vie, dit-elle en souriant. Et c’est bien ce qui émane de chacune de ses sculptures. (Françoise Deroubaix)