Pascale Gautron-Davy

Elle vit et travaille à Angers.

«En somme, la beauté est partout. Ce n'est point elle qui manque à nos yeux, mais nos yeux qui manquent à l'apercevoir». Ces mots d' Auguste Rodin sont une introduction assez juste à l'esprit artistique de Pascale qui a trouvé dans le travail de la terre, son moyen d'expression et d'exploration rendant possible la spontanéité par laquelle émerge sa créativité, établissant un contact par les émotions plus que par la seule recherche esthétique.

Par le modelage de la terre, matériau matriciel en mouvement sous le désir des mains, elle donne libre cours à son imagination. Guidée par les émotions qui lui viennent inexorablement, elle laisse s'ouvrir un champ de communication au plus profond d'elle-même. L'enthousiasme est alors primordial dans sa démarche créatrice : «la terre est un terrain d'aventure que j'explore avec infiniment de plaisir». Pascale crée pour raconter, partager sa vision sensible, poétique et positive du monde dont les beautés l'inspirent. Alors le verbe se fait terre et ses sculptures surgissent. «Elles arrivent de mon imaginaire et s'imposent doucement à moi. Je travaille de façon intuitive», explique-t-elle.

Ses sculptures en terre cuite, plâtre et bronze, aux lignes gracieuses et sensibles, aux patines douces et sobres évoquent un univers authentique qui signe bel et bien une identité artistique et un style que beaucoup lui attribuent désormais.

Ces êtres sculptés sont les messagers de sa réalité intérieure. Ils respirent la sérénité et nous parlent de tendresse, de féminité, de présence maternelle bienveillante et d'innocence enfantine. Des séries dotées d'un souffle de vie, des duos incarnant la relation à l'Autre sont autant de traversées dans le temps ou dans des paysages du monde - on remarque son attirance particulière pour les peuples d'Asie - où l'humain apparaît dans ce qu'il est de plus beau, de plus chaleureux...