Slimane Ould Mohand

Il est né en 1966 à Birkhadem, en Algérie. Il vit et travaille à Niort (79).

Mais avant de tourner son regard, ses pinceaux et son brou de noix vers le futur, l’artiste a envie de partager son travail. « Je suis boulimique de boulot en ce moment, mon inspiration vient des plantes, je me sens proche d’elles, je suis devenu un jardinier. Je commence mes tableaux à leur contact, dehors. Ensuite, c’est la nature qui travaille. » Tandis que dans les enceintes résonne la bande originale du film « In the mood for love », une musique qui le fait voyager vers les sources de l’inspiration.

L’artiste, s’il aime son univers personnel un peu désordonné, ce « home sweet home » source d’inspiration, apprécie d’aller à la rencontre. Alors que loin de Niort, Slimane brille toujours, que le musée d’art moderne d’Alger a servi d’écrin à une vingtaine de ses toiles. Les amateurs pourront, lors de ces prochaines rencontres avec le peintre kabyle, échanger sur sa vision du monde d’aujourd’hui, sur ses références artistiques, parler de Fellag ou de Mokrani, l’enfant terrible de la peinture algérienne. « J’aime bien rire, le reste, c’est de la rigolade ».